ecusson legion franche comte, réserviste gendarmerie, réserve opérationnelle, écusson Franche-Comté

Si vous visitez ce site pour la première fois, sachez que je suis réserviste de la gendarmerie (groupement du Doubs) depuis Août 2001.
J'ai décidé de réaliser ces quelques pages sur la réserve en gendarmerie et plus particulièrement la Préparation Militaire Gendarmerie (PMG) pour vous raconter comment cela se passe du point du vue du réserviste. Je vais essayer de vous raconter ce qu'un Centre d'Information et de Recrutement (CIR) ne vous dira pas...
En cherchant sur ce site vous trouverez de quoi vous rassurer sur la PMG et, j'espère, de quoi vous décider à vous inscrire.
Pour toutes les questions administratives, je vous conseille de prendre directement contact avec le CIR de votre région.

 

Les matières enseignées lors de la préparation militaire gendarmerie

Les cours qui nous sont donnés pendant la Préparation Militaire sont assez pratiques et tout est fait pour que l'on en retienne l'essentiel facilement.

L'accent est tout de même bien mis sur les conditions d'utilisation des armes. Sachez qu'en tant que réserviste gendarmerie, une arme vous est attribuée à chacune de vos périodes de renfort. Partant de cela, il est primordial de savoir quand vous avez le droit de l'utiliser si, malheureusement, vous y êtes contraint un jour.

Les réservistes n'ont le droit d' user de leur arme qu'en cas de légitime défense. Chaque année, lors de la journée de formation groupement, un rappel est fait à ce niveau là.

Du point de vu pratique, nous apprenons à répondre au téléphone, utiliser les transmissions internes de la Gendarmerie pour communiquer des renseignements ou en rechercher etc. Lors de vos renforts en brigade, il peut vous arriver de vous retrouver planton. Dans ce cas, vous devez être capable de prendre un appel et d' agir en conséquence si besoin est. Des simulations sont organisées afin de vous préparer à prendre diverses conversations téléphoniques. Cela peut vous sembler bizarre mais, lorsqu'une personne vous appelle pour vous prévenir d'un accident, il est essentiel de savoir quoi lui demander (et surtout de ne rien oublier )... Enfin, cela ne sert à rien si vous ne savez pas comment utiliser le Rubis ( réseau de télécommunication ) pour prévenir la patrouille...
C'est pour cela que nous passons beaucoup de temps à manipuler les outils de communications.
Nous apprenons également les techniques de contrôle d'un véhicule, d' une personne et d' interpellation.

Pour résumer, il y a :

  • 19 heures de formation générale
    • entrainements physiques (8h)
    • course d'orientation (4h)
    • déontologie (5h)
    • relations humaines (2h)
  • 17 heures de formation militaire
    • Ordre serre (5h)
    • Ecole d'intervention tactique (12h)
  • 78 heures de formation professionnelle
    • Intervention professionnelle (21h)
    • Maitrise des armes (10h)
    • Tir (12h)
    • Télécommunication (8h)
    • Agent de police de circulation (10h)
    • Secourisme (4h)
    • Renseignement (2h)
  • 8h de contrôles

Soit un total de 120 heures de formation.

NB: ces informations proviennent de la plaquette officielle.



< rémunération des PMG
journée type d'une PMG >