ecusson legion franche comte, réserviste gendarmerie, réserve opérationnelle, écusson Franche-Comté

Si vous visitez ce site pour la première fois, sachez que je suis réserviste de la gendarmerie ( groupement du Doubs ) depuis Août 2001.
J'ai décidé de réaliser ces quelques pages sur la réserve en gendarmerie et plus particulièrement la Préparation Militaire Gendarmerie (PMG) pour vous raconter comment cela se passe du point du vue du réserviste. Je vais essayer de vous raconter ce qu'un Centre d'Information et de Recrutement ( CIR ) ne vous dira pas...
En cherchant sur ce site vous trouverez de quoi vous rassurer sur la PMG et, j'espère, de quoi vous décider à vous inscrire.
Pour toutes les questions administratives, je vous laisse prendre directment contact avec un CIR .
Si vous avez une question qui n'aurait pas déjà été posée, je peux vous répondre si vous remplissez ce formulaire.

 


Comment choisir OU et QUAND faire ses renforts ?

Que vous soyez salarié, étudiant ou au chômage, vous pourrez ( presque ) toujours vous arranger pour faire vos périodes de renfort.

La réserve n'étant pas un travail a part entière, tout est fait pour pouvoir combiner le ce devoir de réserviste ( 5 jours minimum par an ) avec une activité principale salariale ou scolaire.

En ce qui me concerne, j'ai fait ma PMG pendant ma classe préparatoire. J'ai continué à faire des renforts pendant les 5 années suivantes ou j'étais étudiant en alternance ( donc également salarié ). En plus j'habitais à Paris mais restais réserviste en Franche-Comté.
Je ne dis pas que ca a toujours été facile à cause des trajets, de mes partiels et des congés que je devais poser pour travailler à la gendarmerie (j'ai quelques fois prit sur mes congés payés pour faire mes périodes ) mais j'ai toujours pu m'arranger.
Lorsque j'ai décidé de partir vivre à Londres ( en octobre 2006 ), j'ai cru que j'allais être obligé de casser mon contrat ESR pendant le temps ou je n'allais pas résider en France… Je voulais trouver une autre solution mais je ne voyais vraiment pas comment faire. Je devais revenir en France quelques mois après mon départ pour : passer ma visite médicale, effectuer ma journée groupement et ma remise à niveau au tir. Je ne me voyais pas faire le trajet Londres/Besançon sur un week-end uniquement pour ca !
J'ai donc appelé le capitaine de réserve qui est notre correspond pour lui expliquer ma situation.
Pour lui, la question ne se posait même pas, il était évident qu'il ne fallait surtout pas que je rompe mon contrat ESR. Il m'a dit qu'il allait avertir le bureau réserve de mon changement de statut et que, jusqu'à nouvel ordre, je ne serais plus convoquer aux 3 journées obligatoires. Je reste sous contrat ESR, mais je ne peux plus être employé. Je devrais refaire les formations annuelles lorsque je reviendrai en France et alors je pourrai reprendre mes activités de réserviste.

Je pense avoir testé tous les cas les plus compliqués de la réserve :

  • Étudiant en Franche-Comté,
  • Etudiant en études supérieures à Paris ( avec les trajets que ca comprend ),
  • Salarie devant justifier ses congés ( posant des congés sans-solde ou congés payes )
  • finalement français expatrie à l'étranger

Et ma conclusion est que j'ai toujours pu effectuer 2 ( voire 3 ) semaines de renfort en brigade par an.

C'est donc à vous de vous arranger en fonction de vos contraintes personnelles et des demandes de votre bureau réserve.

Pour résumer comment cela se passe pour le groupement du Doubs :
Vous avez une journée de tir obligatoire par an : cette journée doit impérativement se faire un samedi à choisir dans courant du mois des février, mars ou avril.
Suite à cela, vous aurez également une seconde journée, également un samedi à choisir courant avril, mai ou juin. Cette journée groupement obligatoire sert à revoir les acquis vu lors de la PMG.
La dernière chose obligatoire est la visite médicale. La c'est à vous de prendre directement rendez-vous avec votre l' infirmerie de la gendarmerie afin de convenir d'une date de consultation. La visite médicale est valable un an. Vous devrez vous arranger pour qu'elle soit toujours valable si vous souhaitez travailler toute l'année.
Si vous ne pouvez pas effectuer ces 3 formalités une fois par an, vous ne pourrez pas être employé comme réserviste et votre contrat ESR sera rompu.

Pour les périodes de renfort en brigade à proprement parlé, vous aurez le choix de travailler de quelques jours à plusieurs semaines d'affilées.
Cela dépend évidement de la demande de renfort de votre bureau réserve et de vos disponibilités.
En Franche-Comté par exemple le bureau réserve nous envoie par mail les dates, la durée et le nom de les brigades ou ils ont besoin de renfort. En fonction de ce qui vous intéresse et de vos disponibilités, vous pouvez proposer vos services. Le premier qui répond a généralement la place.
Les renforts peuvent se faire a différents endroits et pour différentes missions>
Outre le fait de travailler en brigade départementale, vous pouvez par exemple demander à rejoindre un Peloton de Surveillance et d'Intervention de la Gendarmerie ( PSIG ), ou encore une Brigade Motorisée ( BMO, spécialisée dans la Police de la Route ) ou alors carrément un peloton autoroutier ( si vous aimez la vitesse et les Subaru bleues )…
Si vous avez besoin d'argent, vous pouvez également travailler ponctuellement au poste de sécurité de la Légion. Votre tache sera d'ouvrir la  barrière aux voitures qui entrent et qui sortent… par forcement ce a quoi on s'attend en faisant la PMG mais ca peut arrondir les fins de mois.

Si vous travaillez plus de 5 jours, vous avez droit à 2 jours de repos ( équivalents à un week-end ). Si vous travaillez plus de 15 jours, vous aurez droit à 4 jours de repos et 1 jour de permission.